Du 01/08/16 au 13/08/16

Comment jouer les grands personnages de Shakespeare

Par Jean-Paul Zennacker

Domaine de l'acteur, Chantafret St-Saturnin 18370

Retour sur le stage

Les Stagiaires ont la parole Par ici

Informations :

Stage berry 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Détails :

Stage berry 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stage intensif, en immersion, au Domaine de l'Acteur :

Situé en zone rurale, au Centre de la France, LE DOMAINE DE L'ACTEUR offre au calme, dans un ancien corps de ferme, de nombreux et amples espaces de travail appropriés, (dont une scène de 200m2) pour les travaux collectifs et individuels. Rencontres et présentations publiques dans le cadre du Festival « Shakespeare et la France ». Hébergement : en gîtes municipaux à proximité du Domaine ; Repas : préparés et pris au Domaine. Pour les moments de détente : nombreuses opportunités proches  (sport, tourisme, natation, etc.)

Le stage est conduit par :

Jean-Paul ZENNACKER acteur – metteur en scène – formateur ( parcours artistique Par ici)

 

Objectif pédagogique :

développer des réflexes de travail concernant les « fondamentaux » de l'acteur (scène et caméra):

1. Entraînement au travail « à la table », d'abord à une lecture et à une analyse approfondies du texte dramatique pour y trouver, au-delà des répliques, des indications de jeu révélées par l 'auteur. Puis « à la table » aussi, recherche d'intentions de jeu.

2. Parler juste. À l'aide d'improvisations ; adaptations des textes au langage actuel puis restitution du texte de l'auteur. Les moindres nuances reproduisant la complexité des états, des sentiments et des pensées s'obtiennent avec un parler « juste », « comme dans la vie » du personnage. A défaut l'interprétation sera imprécise.

3. « De la table » au plateau : essais de prolongement dans l'espace des intentions de jeu – qui offre un jeu plus personnel dont le réalisateur pourra plus ou moins tirer parti.

4. Entraînement à l'écoute des partenaires ; non seulement de leur texte, mais du corps, de la respiration - de la la « vie » de leurs personnages ;

6. Entraînement à un jeu physique – conformité du corps – des mouvements à la complexité notamment de la simultanéité des états de la vie, notamment par la «désynchronisation » du texte et du corps ; pour restituer avec précisions les contradictions psychologiques du personnage ;

7. Jeu comparativement sur scène et devant la caméra – maîtrise et développement des moyens techniques permettant de conserver sur scène le naturel du jeu en amplifiant sans la modifier l'émission vocale. Caméra : Entraînement à la maîtrise de contraintes techniques : caméra – rails de travelling, son, lumière...Captations vidéo ; puis corrections.

 

Programme pédagogique :

Lectures puis analyse approfondies du texte pour y trouver, à travers l'écriture des répliques, des indications de jeu révélées par l'auteur - parler juste et précis (inflexions de la vie) – chaque fois qu'il est utile, improvisations en « parler » courant, puis transposition de ce parler dans le langage de l'auteur -. Construction à la table d'intentions de jeu - « De la table » au plateau : essais de prolongements dans l'espace des intentions de jeu posées à la table pour impliquer tout le corps dans les intentions de jeu- Entraînement à l'écoute des partenaires ; non seulement de leur texte, mais du corps, de la respiration - de la la « vie » de leurs personnages - improvisations - exercices de désynchronisation : la pensée, l'état du personnage, le passé immédiat et le futur immédiat impliquent comme dans la vie la simultanéité d'actions et réactions différentes, voire opposées ; pour restituer avec précisions les contradictions psychologiques du personnage - Jeu comparativement pour la scène et pour la caméra – maîtrise et développement des moyens techniques (à la fois vocaux et corporels) permettant de conserver sur scène le naturel du jeu en amplifiant sans la modifier l'émission vocale. Exercices devant la caméra – différences d'extériorisation selon le plan jusqu'au TGP. Caméra : Entraînement à la maîtrise de contraintes techniques : caméra – rails de travelling, son, lumière… Captations vidéo ; puis corrections.

 

Opportunité :

Un nombre croissant d'acteurs “en exercice” ressent un manque d'entraînement voire de connaissances dans l'appropriation personnelle d'un rôle. Beaucoup disent n'avoir pas été (suffisamment) formés à des réflexes d'approfondissement personnel du texte, et beaucoup n'en trouvent plus dans l'exercice habituel de leur métier l'opportunité ou même la possibilité, les conditions de travail fréquemment dans l'urgence et la précarité ne favorisant pas les remises en question et les fréquents entraînements indispensables. Cela vaut ensuite pour une implication totale du corps dans le jeu. Puis pour une perception physique de l'état des personnages – partenaires. L'entraînement au jeu comparatif scène / caméra et l'entraînement aux handicaps techniques du tournage complètent les travaux.

×