Créer un site internet
LE DOMAINE DE L'ACTEUR

Historique...

AVANT-PROPOS

Tel qu'il se développe, le projet artistique du DOMAINE DE L'ACTEUR prolonge une suite d'expériences et de questionnements mûris pendant plusieurs décennies de pratique à la lumière de l’histoire et des évolutions récentes de notre profession. En n'oubliant pas qu'à travers les siècles, de nombreux acteurs ont considéré que la pratique de leur art comportait plusieurs volets : jouer des rôles - qu'on leur proposait ou qu'ils se choisissaient -, œuvrer au sein d'équipes au renouvellement du répertoire théâtral, transmettre de façon artisanale l’art et les techniques de l’acteur, et bien entendu chercher à attirer toujours de nouveaux publics les plus larges et différents possibles.

 

 

RAPPEL DES OBJECTIFS

Le DOMAINE DE L’ACTEUR a été créé pour :

·        proposer les conditions d’amélioration de la qualité et du niveau professionnel des acteurs à l’échelle nationale,

·        élaborer la création d’œuvres nouvelles pour le théâtre,

·        constituer à partir d’une zone rurale, au centre de la France, un public très varié, représentatif de l’ensemble de la population.

 

Les programmes de formation nous permettent d’élaborer dans la durée nécessaire à un mûrissement accompli et avec l’assistance du public les écritures et les mises en scène nouvelles.

 

 

LE DOMAINE

Comme il s’agit d’une entreprise totalement atypique dans le paysage actuel, nous proposons à votre patience un parcours détaillé.

 

 

PREMIERS CONTACTS EN RÉGION CENTRE

En 2004, la Région Centre (à travers l'ADATEC – agence régionale de développement culturel puis Culture O Centre), a proposé à Jean-Paul ZENNACKER la conduite de stages d’interprétation. Puis, devant le souhait de la région de pérenniser ces actions, le couple a fait  l’acquisition d’un ancien corps de ferme dans le sud de la région pour y créer une annexe de LA MAISON DE L’ACTEUR. Celle-ci concrétisait depuis 1998 la volonté de l’acteur de mener simultanément création et formation. La création se faisait dans le cadre d’une résidence artistique d’abord avec la Ville de Sarcelles, puis dans la conduite du premier  programme culturel de la Communauté de Communes Val de France – 160 000 habitants -, dont la clôture s’est faite au Sénat, et enfin dans la Ville et le Château de Méry-sur-Oise. Quant à la formation, elle était conduite avec Pole emploi audiovisuel spectacle de Paris et la Sorbonne-Nouvelle.

L’aménagement d’un lieu nouveau, spécifique, consacré conjointement à l’entraînement et à la formation ainsi qu’à la création répondait à la volonté d’offrir à la profession des conditions matérielles et morales requises, peu offertes dans les métropoles, dans un espace agricole préservé, et ce au contact direct et familier d’une population généralement à l’écart de la diffusion culturelle. Un tel lieu allait être aménagé progressivement dans un ancien corps de ferme de la campagne du Boischaut pour devenir LE DOMAINE DE L’ACTEUR, au centre de la France, à la confluence de trois grandes, régions: Centre-val de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine.

Pleinement conscients qu’une telle entreprise ne s’inscrivait pas dans les schémas consacrés et acceptant que sa  mise en œuvre serait longue, nous avons voulu que ce soient le public et les professionnels, d’abord, qui avalisent la démarche.

 

 

ENSUITE

Dès 2007, étaient animés chaque été des stages et ateliers, d'abord pour débutants et ensuite pour professionnels en formation continue. Les stages estivaux de Pole emploi ont ainsi été déplacés de Paris au Domaine. et des formations et des réalisations initiées et financées en région parisienne ont pu être d'abord prolongées, ensuite préparées au Domaine.

Avec la Ville voisine et partenaire fidèle de Châteaumeillant, chaque été ces programmes ont été accompagnés de rencontres publiques proposées aux habitants, aux touristes et aux vacanciers, en accompagnement d'initiatives touristiques locales. D’année en année, trente, puis cinquante, puis plus de cent personnes ont commencé à constituer un public fidèle, en constante augmentation.

A partir de 2010, Les ateliers successifs de formation continue ont effectivement concouru à l'élaboration d’œuvres nouvelles et de créations. Ce fut après une commande du Musée d'Orsay le cas de deux productions qui représentèrent la France au 1er puis au 2e Festival européen de Russie. Des présentations publiques gratuites des travaux ont été multipliées (Victor Hugo, George Sand, Prévert...) à la suite de Paris - Île-de-France en région Centre.

Simultanément, LE DOMAINE a mis en place et accueilli de premiers ateliers professionnels interrégionaux réunissant des acteurs de Paris, de l’Île-de-France et du Centre (avec les agences de Paris et de Tours – agence spectacle région Centre). Ces partenariats s’étendront en 2014 à l’agence de la région PACA qui confiera à Jean-Paul Zennacker et au DOMAINE un premier stage à Marseille.

En 2013, pour la première fois, une création théâtrale (LE CHOIX – texte de Jean Moulin) commandée par la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des archives du Ministère de la Défense a pu être jouée en lecture spectacle vingt de fois  successivement à Paris et à travers le Cher, grâce au Conseil général, puis dans l'Indre.

En 2015, à l’initiative du Conseil Général du Cher, a été mis en place dans le canton Boischaut-Marche « un Contrat culturel de territoire qui adjoignait des aides de l’Etat, de la région et du Département. Unique organisme professionnel dans le canton, le Domaine de l’Acteur a été étroitement associé à sa mise en place. C’est ainsi qu’avec une collaboration suivie et fidèle de huit années avec la Ville de Châteaumeillant et son Maire, des « Rencontres estivales » ont abouti à la création du Festival d’Acteurs en Berry.

Invités en 2013 par le Département du Cher à participer activement à l'élaboration du projet de "Contrat culturel de territoire" qu'il a mis en place à travers les communautés de communes du Cher, et qui allait réunir des moyens de l’État, de la région et du département, nous avons cherché à proposer un projet artistique original, inspiré par le modèle des grands festivals théâtraux du passé, et répondant avec précision aux exigences formulées par le Département :

"Le projet doit donc être l'expression du territoire sur des axes culturels forts qui, plus que des actions de simple diffusion, et parce qu'ils reposent sur des forces vives du territoire, des richesses particulières, seront ferments du lien social et contribueront à constituer une identité culturelle à chaque territoire."

Ainsi, en 2015, dans le cadre du 1er « Contrat culturel de territoire » Boischaut-Marche, LE DOMAINE a pu présenter dans six communes un programme théâtral et culturel de cinq  manifestations bâti autour d’une création théâtrale. Selon les objectifs du Domaine, celle-ci, élaborée pendant deux ans en associant création et formation, était une version expérimentale de MAUPRAT, adapté du roman et de la pièce de George Sand (entrée libre). Le succès public de l’ensemble a conforté le développement à venir du festival. Et à l’occasion en 2016 du 4OOe anniversaire de la mort du plus grand dramaturge de tous les temps : William Shakespeare, nous avons composé pour le public un programme destiné à cinq autres communes et Châteaumeillant.

Au premier trimestre 2016, ces travaux se sont poursuivis et amplifiés avec la préparation à Paris pendant quatre mois en, partenariat avec  les ATELIERS DU SUDDEN - RAYMOND ACQUAVIVA de la comédie COMME IL VOUS PLAIRA. Le spectacle a été joué au théâtre des Béliers Parisiens entre le 11 avril et le 6 juin puis en août au FESTIVAL D'ACTEURS EN BERRY, qui devenait, avec la présence de 30 jeunes comédiens venant de toute la France, l’esquisse d’un TREMPLIN pour jeunes acteurs professionnels. 800 personnes ont suivi ce festival, dont 350 pour la seule représentation finale de Shakespeare. A l’issue de cette représentation, plus d’une centaine de spectateurs ont par écrit (les lettres furent remises au Maire de Châteaumeillant) demandé la poursuite voire l’amplification du festival, souhait agréé à l’unanimité de la Commission culturelle. Mais la décision du président de la CDC élargie (Berry Grand Sud) de ne plus collaborer avec le Domaine de l’Acteur – toute politique de création professionnelle locale étant abandonnée – a mis fin aux actions.

En 2017, nous avons présenté à Châteaumeillant seulement une journée festivalière, avec un salon du Livre.

Depuis juillet 2017, les nouvelles certifications concernant les organismes de formation nous ont été accordées. De nouvelles formes de collaboration se mettent en place avec les services de l’État.

 Grâce au soutien du Conseil Départemental, le Festival est reparti, avec la CDC Cœur de Berry, et toujours avec le concours de Châteaumeillant. Après un spectacle de divertissement Feydeau-Courteline en 2018, le programme consacré à « LA RÉVOLUTION ROMANTIQUE » a été présenté dans six communes de cette CDC, mais également à Châteaumeillant et à La Châtre (où la représentation finale a réuni plus de 400 spectateurs, en présence du président du Conseil Départemental de l’Indre). Remanié, approfondi pendant quatre ans, et joué par une nouvelle équipe d’acteurs sélectionnés pour la plupart sur auditions, MAUPRAT est rejoué. La Ville de Saint-Amand-Montrond l’a déjà programmé à la Cité de l’Or. Une captation vidéo a été réalisée.

 

 

ET DEPUIS…

Ainsi, l'élaboration d'œuvres nouvelles se fait tout au long de l'année au Domaine.

Deux créations qui y ont été conçues y sont déjà nées : MAUPRAT et BAYLE ET LE FANATIQUE ((avant-premières fin 2019 avec la Ligue de l’Enseignement - FOL et Double-Cœur de Bourges, au Palais Jacques Cœur et janvier à Paris (Théâtre des Béliers Parisiens). Suivront en 2020 une version scénique de LE CHOIX,- PREMIER COMBAT texte de Jean MOULIN, et LEUR JEUNESSE, une chronique des années 40 à 43. (Voir Festival d'Acteurs en Berry 2020).

Par ailleurs, des récitals poétiques et des petites formes sont déjà présentés à travers l'année à Bourges, à Paris, en Belgique...

 

 

Au Domaine, à l’intention du public local qui nous suit fidèlement, nous ouvrons un petit lieu théâtral : le Petit Théâtre George Sand.