Créer un site internet
LE DOMAINE DE L'ACTEUR

 

reconstruire pour continuer

 

Photo jp3

Quand je suis arrivé à 19 ans d'Alsace à Paris pour y apprendre le métier d'acteur, il y avait dans une toute petite boutique de la rue où j'étais hébergé un vieux boucher. Quand quelqu'un lui demandait par exemple un morceau de 750 grammes, tout en discutant avec la clientèle, il tranchait : il y avait exactement 750 grammes.  Plus tard j'ai appris d'Henri Rollan que le grand peintre Degas, professeur à l'Ecole nationale des Beaux-Arts, passant à travers les rangées où les étudiants reproduissaient en dessin un modèle, a dit à l'un d'eux: il y a beaucoup de traits,

mais est-ce que tu sais quel est le bon?

 

 

Je fais parite de ceux de ma génération qui ont encore eu l'immense privilège d'être formés au métier d'acteur par des maîtres qui nous apprenaient ce que les très grands acteurs du passé leur avaient transmis,

avant tout, la responsabilité qu'a l'acteur de théâtre de construire lui-même son personnage, ce pour quoi personne ne peut se substituer à lui, et de s'en donner les moyens artistiques et techniques. Cela occupe toute une vie.

 

 

Il y a dix ans,  je me suis pour cela installé avec ma femme loin des villes, "à la campagne", dans un ancien corps de ferme que nous avons patiemment aménagé pour vivre et pour travailler, au centre de la France,

Ayant toujours voulu faire le plus totalement mon métier, j'y poursuis en même temps ma progression d'acteur, la conception et la préparation de nouveaux spectacles pour y réunir de très bons acteurs, avec la transmission de notre métier.

voir rubrique: Où, locaux

 Jean-Paul ZENNACKER est né et a grandi en Alsace.

Formation:

Après deux années au Conservatoire de Strasbourg, Jean-Paul vient à Paris à 19 ans. Élève comédien au Théâtre de France - Jean-Louis Barrault, il entre à l'ENSATT (rue Blanche) dans la classe d'Henri Rollan. Il y étudiera deux ans. Puis il sera admis au Conservatoire national supérieur dans la classe de Fernand Ledoux; il y étudiera quatre ans.

Ayant obtenu le premier Prix classique, un premier Prix moderne et le Prix Colonna-Romano, il devient pensionnaire de la Comédie-Française  qu'il va quitter pour tourner à la télévision tout en jouant sur de grandes scènes parisiennes . Il enchaînera ensuite une soixantaine de rôles titres à la télévision et au théâtre. (voir parcours détaillé plus loin).

PARCOURS détaillé

A la télévision, il débute dans le rôle masculin de Lumières dans la nuit, puis sera Jean-Baptiste dans Salomé; suivront les deux grandes séries:  La Poupée Sanglante puis LIle aux Trente Cercueils. Il sera ensuite notamment Retz dans Le cardinal de Retz, Jean dans Le Retour de Jean, Untel dans Vie et mort d'Untel, Saint-Fiacre dans L'Affaire Saint-Fiacre, etc...

Au théâtre, après Une anguille pour rêver au Théâtre 347 aux côtés de Jany Holt et de Christiane Minazzoli, puis la création dans les rôles principaux de Deutsches Requiem puis de Skandalon au Théâtre Daniel Sorano et en tournée,  il sera notamment Othello dans Othello pour Les Tréteaux de France, Freud dans Dora au Théâtre Paris-Nord, Hamlet dans Hamlet au Théâtre des Célestins à Lyon, Aïrolo dans Mangeront-ils? de Victor Hugo au Théâtre La Bruyère, à l'Hôtel de Sens puis à la Conciergerie et en tournée, Buridan dans La Tour de Nesle au Théâtre Présent puis au Théâtre Marigny (180 représentations), Kean dans Kean au Théâtre Marigny...

En 1982, il reconstitue à Paris le théâtre shakespearien du Globe sous chapiteau géant et y monte Hamlet y jouant le rôle titre avec Georges Marchal, Maria Mauban, Jean-Marie Proslier, Jean Davy, Michel Favory, Jean-François Poron, Emmanuel Dechartre...

De 1983 à 1986, il crée et anime la troupe des Acteurs de lIle-de-France qui donnera 115 représentations dans quarante villes de la région capitale ainsi qu'en tournée. Il joue notamment au festival 13 – Paris Schulze dans L'Interrogatoire de V. Volkoff monté et intrété par Christian Alers et Horace dans Horace.

En 1986, il sinstalle au Canada il tourne à nouveau pendant plusieurs années pour la télévision et joue au théâtre à Montréal (Richard Coeur de lion dans Le Lion en hiver).

Revenu en Europe, il y aura notamment comme acteur central et metteur en scène: La Dernière nuit de Dom Juan, d'E. Rostand, en France (Hôtel de Ville de Nancy et tournée - Luxembourg, Italie), L'Interrogatoire de V. Volkoff (Palais des Congrès de Strasbourg et tournée), Mangeront-ils? de Victor Hugo et Kean d'Alexandre Dumas (tous deux pour le Festival européen de Wiltz – Luxembourg) et en France; comme acteur également le rôle central de L'extravagante Croisade d'un Révolutionnaire obèse d'Arrabal au Luxembourg et en Allemagne (Festival de Sarre – Saarbrücken).

A partir de 1991, il anime les Académies européennes du cinéma et de la télévision qui finiront par assoocier en 1995 quatorze pays européens, de l'ouest jusqu'à l'est du continent.

En 1996il reprend ses activités à Paris, au théâtre, à la télévision, et il participe à des tournages pour le cinéma. Sur scène, il joue notamment les rôles principaux dans Cinéma Parlant au Théâtre des Mathurins, de Calogero dans La Grande Magie d'Eduardo de Filippo au Théâtre de la Tempête puis au Théâtre Hébertot, de l'acteur dans Visiteurs de Botho Strauss au Théâtre de L'Etoile du Nord. Il crée Le Rebelle pour le premier programme de la Communauté de communes Val de France et la clôture de l'année Hugo au Sénat, puis Premier Combat (texte de Jean Moulin) qu'il va jouer 350 fois en France – notamment à l'Acropolis de Nice et au Musée Jean Moulin de la ville de Paris ainsi qu'à l'étranger (Luxembourg et Prague).

Puis il a joué Sacrés Jeudis au Splendid, avant Charlotte Corday de Daniel Colas au Petit Hébertot et Ardente Patience (rôle de Pablo Neruda) de l'auteur chilien Antonio Skarmeta sur la scène nationale de Cergy.

Pour le centenaire de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 2005, il crée La Séparation, "seul en scène" qui est capté en direct sur Direct 8 puis est joué dans l'amphithéâtre du Conseil régional à Rouen, puis au Volcan, scène nationale du Havre.

A partir de 2007 l'acteur crée et met en place LE DOMAINE DE L'ACTEUR qui oeuvre à la promotion et à l'approfondissement de l'art et des techniques de l'acteur au centre de la France (Cher).

Il a rejoué le rôle de Pablo Neruda dans Ardente Patience de Skarmeta, - mise en scène du Britannique Michael Batz – d'abord au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine puis à la Cartoucherie – Paris / Théâtre de l'Epée de Bois).

Paris hdv 130825 plan large

Depuis avril 2013, il a donné une série de représentations (seul en scène) du Choix, texte unique de Jean Moulin (Premier Combat), à Paris au Musée Jean Moulin – Etablissement public Paris Musées, avec le soutien du Ministère de la Défense, et à travers le département du Cher avec le Conseil général.

Ensuite, il a animé un nouveau cycle Jacques Prévert, puis lu des textes sur Frida Kahlo et Diego Rivera au Musée de l'Orangerie à Paris. Une nouvelle lecture y a eu lieu en décembre 2014, consacrée au peintre Emile Bernard.

En 2012, l'acteur et sa femme se sont installés au centre de la France, dans un ancien corps de ferme, entouré de champs et de forêts. Tout en continuant à jouer et à tourner, il y conduit, dans de vastes et nombreux locaux équipés et dans le calme de la  campagne, des stages pour acteurs professionnels de Paris, de l'Ile-de-France, des régions Centre et PACA avec présentations publiques (entrée libre).

En 2015 également, il crée le FESTIVAL D'ACTEURS EN BERRY  pour réunir l'été,

à l'intention notamment d' un public qui ne va généralement pas AU THEÂTRE, ni dans des lieux de diffusion culturelle,

des acteurs ayant acquis une renommée nationale et désireux de jouer ensemble.

Avec le Festival il a présenté notamment une version préparatoire d'une création (comme interprète central, adaptateur et metteur en scène): Mauprat, d'après le roman et la pièce de George Sand (Festival d'acteurs en Berry – août 2015). Puis il a mis en scène avec les Ateliers du Suden - Raymond Acquaviva "Comme il vous plaira" de Shakespeare, joué au Théâtre des Béliers Parisiens puis au 5 e  Festival d'Acteurs en Berry...

En 2019, après avoir mis en scène en Belgique Amar  B, création, de Hayat N'Ciri (Bruxelles et Mons), il crée une nouvelle version de Mauprat; interprète deux récitals: Une heure avec Alexandre Dumas et La naissance du romantisme au théâtre en France. Puis il crée en avant-première Pierre Bayle et le Fanatique (Palais Jacques-Coeur de Bourges et Théâtre des Béliers Parisiens).

En 2020, il joue et réalise une adaptation scénique de l'oeuvre de Jean Moulin : Premier Combat, sous le titre: Le Choix (Première aux archives départementales du Cher, à Bourges) Les représentations suivantes sont reportées à 2021 et 2022 en raison de la pandémie. Il interprète également: IL FAUDRAIT ESSAYER D'ÊTRE HEUREUX,  récital Jacques Prévert, construit par Arnaud Laster.

2021: Il a présenté au FESTIVAL un cycle : D'AMOUR ET D'AMITIÉ, autour de la lecture théâtralisée du roman du grand auteur hongrois SÀNDOR MÀRAI (1900 - 1989) LES BRAISESS, qu'il a interprété avec NICOLAS VAUDE. Il se prépare à enregistrer en vidéo des extraits du récital Jacques Prévert et l'intégralité du spectacle: PREMIER COMBAT, unique texte de Jean Moulin.

En 2022, le FESTIVAL a présenté d'abord une création: VINGT ANS EN 1943, une commande des Archives départementales du Cher à Bourges, puis LES FOLLES AVENTURES D'ALEXNDRE DUMAS, qu'il joue aux côtés de Francis PERRIN et de Gersende PERRIN.

Il prépare pour 2023 : C'ÉTAIT LA BELLE ÉPOQUE, vue par Georges Courteline.

 

Jean-Paul ZENNACKER

et la formation de l'acteur

 

L'acteur s'est tout au long de son parcours professionnel consacré à l'entraînement et à la formation notamment continue des acteurs professionnels.

 

Nommé à 35 ans professeur à lÉcole nationale supérieure du théâtre de Paris (ENSATT), il a de façon suivie conduit des stages et des ateliers en France, en Europe et au Canada,

entre autres pour le Conseil de l'Europe (CEJ), en Belgique (pour l'Académie internationale d'été de Wallonie), au Luxembourg (pour le Cercle européen pour la propagation des arts), au Québec (au Collège français de Montréal).

Nancy2ok 2

Il a dirigé les « Académies européennes du cinéma et de la télévision » en France (grandEst), en Italie (ConseilrégionaldelaValléed'Aoste), pour  la Regio Basiliensis (Alsace F, Bade D, Bâle CH), au Luxembourg (avec le Ministère des affaires culturelles), en Suisse (avec le Théâtre de Carouge – Genève), enfin pour « Luxembourg Capitale Européenne de la Culture 1995», avec huit ministères de la culture et des structures nationales et institutionnelles de quatorze pays européens : France (SACD Beaumarchais, FEMIS, ANPE spectacle de Paris), Espagne, Portugal, Grande-Bretagne, Allemagne, Hongrie, Pologne (Ministère de l’Éducation, École Nationale supérieure de Lodz, Télévision nationale polonaise), Lituanie, Estonie, Lettonie. Luxembourg (Ville, Ministère des Affaires culturelles, Centre national de l'audiovisuel). La collaboration s'est étendue au Cercle des Cinéastes de Russie et à Cineastilor de Roumanie.

 

Puis, à Paris, il a dirigé des ateliers d'initiation pour la Sorbonne-Nouvelle (Université de Paris3direction du service culturel) et en province  de nombreux stages et ateliers notamment en région Centre pour l'ADATEC puis Culture O Centre (Conseil régional).

 

Depuis quinze ans, il a conduit annuellement des ateliers de formation continue pour l'ANPE spectacle puis Pôle Emploi du spectacle, d'une part à Paris (avec la Sorbonne Nouvelle puis à la Mairie du XIe) aboutissant à des présentations publiques, d'autre part depuis 2013 en région Centre, pour Pôle-Emploi de Tours (antenne spectacle région Centre)avec le soutien du Conseil général du Cher, et aussi en novembre 2014 à Marseille (Pôle-Emploi spectacle PACA). Une première session interrégionale a eu lieu au Domaine en août 2014. 

Depuis l'été 2015, un stage a été conduit chaque été au "Domaine". Il aboutissait à des rencontres publiques.

Et, chaque été, LE FESTIVAL D'ACTEURS EN BERRY (juillet-août) devient un TREMPLIN pour jeunes acteurs professionnels (Théâtre, lectures spectacles, récitals de textes...).

Il conduit également depuis 2019 des  CLASSES DE MAÎTRE ("MASTER CLASSES") pour POLE EMPLOI AVS DE PARIS;

 

 

 

Jean-Paul ZENNACKER

réalisateur

Animateur de troupe, Jean-Paul Zennacker a réalisé une trentaine de mises en scène en France et à l'étranger. 

Pour le théâtre, l'acteur a réalisé de nombreuses mises en scène en France et à l’'étranger. A la tête de la troupe régionale de l'Ile-de-France, il a mis en scène notamment «Mangeront-ils?»  de Victor Hugo, joué auparavant à la Comédie des Champ Élysées, « Le Mariage Forcé » de Molière au Théâtre des Rocailles du Château de Versailles.  Il a monté et joué à Paris « Hamlet » de Shakespeare sous chapiteau géant, spectacle salué par la BBC de Londres, « Une Femme tuée par la douceur », création associant artistes canadiens, français, belges, luxembourgeois et allemands, « Le Bourgeois Gentilhomme » de Molière à Luxembourg, spectacle salué par l'Ambassade de France, puis«Kean» au Festival européen de Wiltz (Luxembourg), ainsi  que des récitals qu'il a interprétés pour des Ambassades de France (Luxembourg, Prague)...

Pour la télévision, il a co-réalisé pour la Télévision nationale polonaise une série documentaire internationale (École européenne de Luxembourg, Rectorat d'Alsace... et « making of » d'un de ses stages - 10 épisodes).

Ces dernières années, il a principalement conduit comme acteur et metteur en scène trois créations théâtrales: Jean Valjean, daprès Les Misérables, Répétitions Mouvementées, de Danièle Gasiglia, spectacle programmé par le Musée dOrsay et Hugo et Sand, Et s'ils s'étaient rencontrés, de Danièle Gasiglia. Cedeux réalisations ont représenté la France au Festival européen ("Garden of Geniuses") en Russie en 2010 puis 2011.

Ont suivi: Une heure avec Alexandre Dumas (seul en scène), et comme adaptateur et metteur en scène: Michel Petrucciani (avec l'auteur et pianiste Benjamin Halay)- Festival Val de Jazz, Salon du Livre de Deauville et festivals... Puis il a créé et animé les 1er, 2e et 3e Festivals "Auteurs et acteurs" du Château de Méry-sur-Oise, des Cycles Jacques Prévert et des Rencontres estivales dans le Berry.

En juillet - août 2015, il a animé le 4e Festival d'Acteurs en Berry, mis en place avec la Communauté de Communes Berry Grand Sud (31 communes). Consacrée à George Sand, l'édition de ce 4e Festival s'est déroulée dans 6 communes du territoire du 24 juillet au 15 août. Création: Mauprat, d'après le roman et la pièce de George Sand; adaptation et mise en scène de Jean-Paul Zennacker interprète du rôle de Mauprat.

En 2016, il a mis en scène avec les Ateliers du Sudden "Comme il vous plaira" de W.Shakespeare, joué au Théâtre des Béliers Parisiens depuis le 11 avril, et ce jusqu'au 6 juin – tous les lundis. Le spectacle était à l'affiche en août 2016 du 5e Festival d'Acteurs en Berry.

Pour le Festival d'Acteurs en Berry, il a mis en scène en 2018 un spectacle Feydeau-Courteline et en 2019, MAUPRAT, d'après George Sand. Il a mis en scène en Belgique une création: AMAR B de Hayat N'Ciri (Bruxelles et Mons). Il a créé: PIERRE BAYLE ET LE FANATIQUE.

En 2020, il met en scène (et joue) LE CHOIX texte de Jean Moulin, et une nouvelle version du récital Jacques Prévert (Il faudrait essayer d'être heureux).

En 2021, l'acteur a réalisé une lecture théâtralisée du roman: LES BRAISES  du grand auteur hongrois SANDOR MARAI, et en 2022 VINGT ANS EN 1943 puis LES FOLLES AVENTURES D'ALEXANDRE DUMAS.

 

 

.... dans des locaux de travail aménagés

 où peuvent être accueillis acteurs, auteurs, réalisateurs...

Voir rubrique: où?...

V

 

 

 

         

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’amélioration continue de la représentation théâtrale signifie pour nous des textes destinés à réunir un public le plus large, dont la construction dramatique conduise avec rigueur l’action, avec le soin de la langue, et se déroule à travers des rôles consistants, créés par des acteurs en pleine possession de leur artisanat, dans une mise en scène au service exclusif tant des volontés de l’auteur que de la responsabilité des acteurs.

 

Un tel mûrissement rigoureux des spectacles théâtraux impose en général une étude menée de façon concertée et si possible en commun par l’auteur, les interprètes, des dramaturges et les artistes de la réalisation.